Connexion Intranet
Intranet

Propositions de stage

Consulter nos offres 

Travaux réalisés

Climfourel

Climfourel - un projet tri-régional Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées

Adaptation des systèmes fourragers et d'élevage péri-méditerranéens aux changements et aléas climatiques, un projet tri-régional Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées.

Journée technique Climfourel à Chanac PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 09 Novembre 2010 09:16

Le 28 octobre 2010 s’est tenue à Chanac (48) une journée technique organisée par l’OIER-SUAMME (structure commune aux 5 chambres d’agriculture du Languedoc-Roussillon) de restitution des résultats du programme de recherche Climfourel (www.climfourel.fr). L’ensemble des travaux menés dans le cadre de ce programme PSDR3 (programme de recherche Pour et Sur le Développement Régional, 3e génération),  ont été présentés le matin à la salle polyvalente de Chanac.

L’analyse de l’évolution récente du climat sur les trente dernières années a permis d’objectiver grâce à des données mesurées (et non des hypothèses) le changement réel qui est en cours et son ampleur significative : +1,5 à 2,2°C sur la région entre 1980 et 2008.

Sur la base de ce constat, différentes marges de manœuvre d’adaptation ont été présentées, à l’échelle de l’exploitation, du territoire et en collectif, et enfin sur le matériel végétal. Ces présentations ont suscité des débats constructifs entre éleveurs, techniciens et chercheurs, sur la méthodologie employée dans Climfourel, les indicateurs utilisés (sommes de  températures…)…

Les questions de fond ont pu être abordées : différence entre les évolutions macros et locales du climat (notion de micro climat), difficulté de l’aspect très aléatoire du climat dans cette période de transition, problématique de gestion du risque appelant des diagnostics complets au cas par cas pour que chaque exploitation :

  1. élabore une connaissance fine de son contexte pédoclimatique et évalue en conséquence le risque encouru localement
  2. construise la stratégie la plus adaptée pour rendre le système de production résistant/résiliant à l’aléa, en s’appuyant notamment sur le panel des solutions étudiées dans Climfourel.

L’après midi, la visite du GAEC de Clapouze a permis d’illustrer le propos. Cette exploitation utilise en effet la technique des céréales immatures pour amortir les aléas climatiques, et a réintroduit le sainfoin dans son assolement, légumineuse rustique qui se comporte bien face aux sécheresses. Cette visite à été l’occasion d’échanges d’expérience intéressants entre les participants qui ont débattu des résultats présentés et ont abondé la réflexion de témoignages.

Comme à chaque journée dédiée à la problématique de Climfourel, un vif intérêt est exprimé par les participants pour les références créées dans Climfourel, tout autant que pour le débat qui s’instaure qui permet le dialogue et les échanges sur un sujet épineux. Des solutions existent en effet, certaines ont été étudiées dans Climfourel, mais beaucoup d’agriculteurs innovent aussi sur leur exploitation et leurs expériences gagneraient à être diffusées. Même si le programme Climfourel arrive à son terme la réflexion doit donc se poursuivre car les jalons sont aujourd’hui posés et le changement climatique lui, ne fait que commencer.


Les diaporama présentés à l'occasion de cette journée sont disponible sur ce site, rendez-vous dans la rubrique "Diaporama"

 

Mise à jour le Mardi, 23 Novembre 2010 09:16